Même si la pêche à l'aimant peut passer pour un geste citoyen de dépollution bénévole, elle reste totalement illégale sans autorisation de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) et du propriétaire en cas de fouille sur un terrain privé.

Voir la lettre du préfet en cliquant "içi"