Attention, la période hivernale est bien installée, les chauffages vont être mis à forte contribution, en France, la région Hauts-de-France est l’une des plus touchées par les intoxications domestiques au monoxyde de carbone qui, chaque année, fait des centaines de victimes. Si beaucoup d’intoxications sont prises en charge à temps, il en existe encore un trop grand nombre qui laissent des séquelles à vie ou qui s’avèrent mortelles. Le monoxyde de carbone (CO) est asphyxiant, indétectable, invisible, inodore et non irritant ; il se diffuse très vite dans l’environnement et peut être mortel en moins d’une heure, en se fixant sur les globules rouges (via la respiration et les poumons) et en empêchant ces globules de véhiculer correctement l’oxygène dans l’organisme. Des signes qui ne trompent pas Maux de têtes, nausées, vomissements, sont les symptômes qui doivent vous alerter. Sont en cause : les appareils de chauffage, les cheminées et les moteurs à combustion interne. Dans ce cas, il est nécessaire d’aérer, d’évacuer le lieu et d’appeler les secours en composant le 18.

Qu’est-ce que le CO (Monoxyde de carbone)  ? Quels sont les appareils qui le produisent ? Quels sont les symptômes d’une intoxication ? Les interrogations sont nombreuses..

Vous trouverez tous les réponses sur ce site:

"Prévention Régionale des Intoxications au monoxyde de carbone"